Camp de jour

Programme d'accompagnement en loisir

Chaque année, le camp de jour de Boischatel accueille des enfants vivant avec une limitation physique ou cognitive grâce à son Programme d'accompagnement en loisir.

Ce programme a pour objectif de favoriser l’intégration et de permettre la participation d’enfants aux prises avec un handicap ou un besoin particulier aux activités régulières du camp de jour et du service de garde. La Municipalité adhère aux principes d’intégrité promus par le programme et juge important de rendre accessible son camp de jour à cette clientèle. Cependant, il est important de préciser qu’il ne s’agit ni d’un service spécialisé, ni d’un service de répit ou de gardiennage. En tout temps, le bien-être et l’intérêt de l’enfant sont au cœur de ses priorités.

Soucieuse d’offrir une expérience enrichissante et un environnement sécuritaire, tant aux enfants qu’aux accompagnateurs, qui constituent l’essence même de ce service, la Municipalité rappelle qu’il est primordial que ses actions demeurent à l’intérieur de ses limites, de ses compétences et de ses connaissances. Il en va de la survie du service.

N.B. Pour une meilleure compréhension du programme, vous pouvez consulter ces quelques définitions importantes.

À QUI S'ADRESSE LE PROGRAMME?

Si votre enfant nécessite un suivi particulier et a de la difficulté à s'intégrer à un groupe ou suivre des consignes, il pourrait être admissible au programme d'accompagnement en loisir. 

Le service est offert en priorité aux enfants de Boischatel et de L'Ange-Gardien et pour avoir accès au programme, il faut que l'enfant :

  • soit âgé entre 5 et 14 ans au 30 septembre de l'année en cours;
  • vive avec un handicap ou ait des besoins particuliers;
  • soit capable de s'intégrer aux activités régulières du camp de jour.

En tout temps, il doit être dans l'intérêt de l'enfant de fréquenter le camp de jour.

Le parent d'un enfant non-résident peut formuler une demande au programme si celui-ci répond aux conditions d'admissibilité. Si la Municipalité arrive à compenser, à l'aide des subventions, la totalité des coûts du programme, le parent n'aura qu'à payer les frais réguliers pour une inscription au camp de jour. Dans le cas contraire, deux options sont possibles :

  • S'il y a une entente intermunicipale entre sa Municipalité et Boischatel, le parent paie le même montant qu'un résident. Le coût total non subventionné imputé à son enfant est assumé par sa Municipalité.
  • S'il n'y a pas d'entente internumicipale entre sa Municipalité et Boischatel, le parent doit assumer le coût total non subventionné imputé à son enfant.

COMMENT FONCTIONNE LE PROGRAMME?

Horaire

Le service est offert du lundi au vendredi, selon l'horaire régulier du camp de jour et du service de garde, durant les sept semaines de l'été.

Lors de l'inscription de son enfant, le parent doit remplir la grille horaire des périodes de fréquentation annexée au Formulaire d'évaluation des besoins de l'enfant (voir plus bas « Comment formuler une demande? »). À partir des informations fournies, de l’évaluation des besoins, de la disponibilité de l'accompagnateur attitré à l'enfant et des remplacements possibles, l'horaire sera établi et les frais d’inscription seront ajustés en conséquence.

Ratio et jumelage

Le ratio est adapté à la situation de l'enfant et prévaut pour la durée de l'été. Il peut être d'un accompagnateur par enfant, d'un pour deux ou d'un pour trois, selon l'évaluation des besoins et la décision rendue.

Il arrive parfois que le jumelage de deux ou plusieurs enfants soit nécessaire afin d'offrir le service à un plus grand nombre d'enfants. La Municipalité se réserve toutefois le droit de contingenter la participation des enfants inscrits lorsque leur nombre devient plus élevé que le nombre d'accompagnateurs disponibles.

Équipement spécialisé

Le parent doit fournir, s'il y a lieu, tout l'équipement spécialisé nécessaire pour l'intégration de son enfant et en acquitter les frais d'utilisation. Si nécessaire, il doit aussi payer les frais de formation du personnel requis pour l'utilisation de l'équipement.

Service de transport

Le transport d'un lieu ou d'une activité à l'autre se fait par autobus régulier. Si les déplacements de l'enfant nécessitent un transport adapté, le parent doit :

  • faire la démarche de réservation et payer les frais de transport;
  • aviser la direction du camp de jour.

Intégration à l'équipe d'accompagnement

Pour chaque enfant qui participe au programme d’accompagnement, la Municipalité organise une rencontre de familiarisation avec le parent, l’enfant, le coordonnateur des loisirs et de la culture, le coordonnateur-adjoint du camp de jour et l'accompagnateur de l’enfant. Au besoin, l’intervenant responsable du dossier de l’enfant peut être invité.

Accompagnateurs

Les accompagnateurs sont employés par la Municipalité de Boischatel et travaillent sous la supervision de la direction du camp de jour.

Âgés de 18 ans et plus, les accompagnateurs doivent obligatoirement suivre une formation de base. Des formations complémentaires peuvent être offertes en collaboration avec les partenaires du programme.

Si la Municipalité ne trouve pas le personnel nécessaire pour répondre à la demande en accompagnement, d’autres options peuvent être évaluées. Dans un tel cas, le parent est consulté.

COMMENT FORMULER UNE DEMANDE AU PROGRAMME?

Pour formuler une demande au programme d'accompagnement en loisir, le parent doit OBLIGATOIREMENT remplir le Formulaire d'évaluation des besoins de l'enfant dans lequel il fournit :

  • un portrait réel des besoins de l'enfant;
  • le nom d'un(e) intervenant(e) social(e) connaissant les besoins de l'enfant et étant disponible, en tout temps durant l'été (de jour), pour répondre à des appels téléphoniques, si nécessaire;
  • la grille de fréquentation dûment complétée.

Le formulaire et la grille doivent être retournés au plus tard le 15 mars au service des loisirs et de la culture de Boischatel, par la poste ou en personne, dans une enveloppe cachetée avec l'indication quant à la nature de l'envoi CONFIDENTIEL au 45, rue Bédard, Boischatel (Québec) G0A 1H0 ou par courriel. Seules les demandes dûment complétées seront analysées.

Chaque demande est évaluée par un comité consultatif composé de plusieurs intervenants dont, lorsque possible, ceux du CRDIQ, de l'IRDPQ, du CLSC et de la Municipalité. Ce comité, appelé table d'accès :

  1. analyse, valide et étudie les informations fournies par le parent;
  2. détermine si le niveau du service offert par la Municipalité convient aux exigences et besoins spécifiques de l’enfant;
  3. identifie les conditions d’intégration de l'enfant à partir des renseignements fournis par le parent et les professionnels.

Sans s’y limiter, la table d’accès identifie les éléments suivants :

  • Les besoins de l’enfant;
  • L’intégration possible de l'enfant au camp de jour;
  • Le ratio d’accompagnement dont l’enfant a besoin;
  • Le groupe d’âge dans lequel l’enfant doit être intégré;
  • La fréquence de participation de l’enfant.

Conditions spécifiques à l’intégration

Il se peut, à la lumière de l’identification des besoins de l’enfant, que la table d’accès détermine des conditions spécifiques à l’intégration. Par exemple, pour un enfant présentant des besoins particuliers en matière de manipulation, la table d’accès peut déterminer que seule une personne ayant étudié dans un domaine approprié peut se voir confier la responsabilité de l'enfant. Dans ce cas, la Municipalité a le devoir de déterminer si elle est en mesure de répondre à cette condition.

Suivi des demandes

C’est la table d’accès qui décide :

  • si la demande d’accompagnement est justifiée et si un accompagnement est requis;
  • du ratio d’accompagnement;
  • si, dans la mesure du possible,d’autres modalités d’accommodement peuvent être offertes lorsque l’accompagnement n’est pas approprié.

Le parent qui a fait sa demande avant la date limite connaîtra la décision avant la fin du mois d’avril. Pour toute demande formulée après la date limite, un délai maximum de cinq semaines sera respecté pour faire connaître une décision. 

Si, en cours d’été, l’intégration s’avère difficilement réalisable, la Municipalité se réserve le droit de refaire l’analyse de la situation et de revoir les possibilités de fréquentation de l’enfant.

MERCI!

Le programme d'accompagnement en loisir est rendu possible grâce à la collaboration de plusieurs intervenants, dont les parents, les professionnels du CRDIQ, de l’IRDPQ et du CLSC, mais surtout grâce aux jeunes accompagnateurs employés par la Municipalité. Dévoués et attentionnés, ils déploient de nombreux efforts pour offrir la meilleure expérience possible aux enfants. Sans ces acteurs clés, la Municipalité ne serait pas en mesure d'offrir ce programme.

La Municipalité tient également à remercier ses partenaires financiers du programme.