Pour la maison

Protection hivernale

Les rigueurs de l'hiver québécois amènent son lot de protection. Dans certains cas, des règles sont à respecter.

Abri hivernal temporaire

L’installation d’un abri hivernal est autorisée à Boischatel entre le 1er octobre et le 1er mai de l’année suivante. Bien qu’aucun permis ne soit requis, vous devez respecter certaines règles.

L’abri hivernal :

  • peut empiéter la marge avant à au plus 1,5 mètre de la chaussée carrossable d’une rue, d’une bordure de rue, d’un trottoir ou d’une piste cyclable;
  • peut empiéter la marge latérale ou arrière à au plus 0,6 mètre d’une ligne de lot;
  • doit être placé à plus de 1,5 mètre d’une borne incendie;
  • ne peut être placé à l’intérieur de l’emprise routière ou dans le triangle de visibilité;
  • ne doit pas constituer une source de danger pour les usagers de la route ou nuire à la visibilité.

Pour plus de détails, veuillez consulter la fiche conseil qui décrit les normes applicables pour toutes constructions hivernales temporaires.

Protection hivernale des végétaux

La protection hivernal de vos végétaux est recommandée si vos plantes, arbres et arbustes sont exposés aux forts vents, vulnérables au déglaçant et aux abrasifs épandus dans les rues ou tout simplement fragiles aux intempéries. Autrement, la protection n'est pas une obligation et rappelez-vous que la neige constitue un excellent isolant qui protégera naturellement vos végétaux contre les grands froids et les vents vigoureux.

Si vous décidez toutefois d'installer une clôture à neige pour protéger vos végétaux, celle-ci devra être constituée de baguettes jointes avec de la broche ou de panneaux de bois ou de treillis de plastique.